Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Postes Enseignants-Chercheurs :

Cliquer sur : Operation POSTES sur le site de la SMAINouvelle fenêtre

Cliquer sur : GALAXIENouvelle fenêtre

 

Cliquer sur : les postes ouverts au Laboratoire Jacques-Louis Lions en 2017

 

» En savoir +

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

Séminaire du LJLL : M. Vohralik

18 décembre 2015 — 14h00
Martin Vohralik (Inria Paris Rocquencourt)
Estimations d’erreur a posteriori robustes et solveurs entièrement adaptatifs
Résumé
 Cet exposé portera sur les normes duales du résidu d’une équation aux dérivées partielles, leurs liens avec les normes d’énergie, leurs bornes supérieures calculables (les estimations d’erreur a posteriori) et leur localisation.
 Trois exemples seront considérés. Tout d’abord le cas du Laplacien linéaire et la question de la robustesse par rapport au degré polynomial de l’approximation par les éléments finis (conformes, non conformes, mixtes ou de Galerkin discontinu). Ensuite le problème de l’estimation garantie de la plus petite valeur propre du Laplacien linéaire. Enfin le cas du Laplacien non linéaire et la question de la robustesse par rapport à la non linéarité, ainsi qu’une version adaptative de la méthode de Newton inexacte. Pour celle-ci on propose un critère d’arrêt a posteriori pour la linéarisation itérative, ainsi que pour le solveur algébrique linéaire à chaque pas de la linéarisation.