Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Postes Enseignants-Chercheurs :

Cliquer sur : Operation POSTES sur le site de la SMAINouvelle fenêtre

Cliquer sur : GALAXIENouvelle fenêtre

 

Cliquer sur : les postes ouverts au Laboratoire Jacques-Louis Lions en 2017

 

» En savoir +

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

Séminaire du LJLL : I. Vignon-Clementel

03 avril 2015 — 14h00
Irène Vignon-Clementel (INRIA Rocquencourt)
Ecoulements aéro- et hémodynamiques physiologiques : comment confronter données et modèles réduits ?
Résumé
 Les équations de Navier-Stokes rendent bien compte localement des écoulements 3D du sang dans les grands vaisseaux et de l’air dans les bronches. Mais cela est vrai si l’on prend en compte le couplage aux bords du domaine 3D avec le reste du système, qui est représenté de manière simplifiée par des modèles dits réduits. Suivant le type de données, on présentera plusieurs stratégies pour paramétrer ces modèles. Le couplage 3D-modèles réduits induit par ailleurs des difficultés numériques, par exemple des instabilités. Plusieurs solutions seront examinées. Des exemples réels d’applications biomédicales illustreront ces différents points.