Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Postes Enseignants-Chercheurs :

Cliquer sur : Operation POSTES sur le site de la SMAINouvelle fenêtre

Cliquer sur : GALAXIENouvelle fenêtre

 

Cliquer sur : les postes ouverts au Laboratoire Jacques-Louis Lions en 2017

 

» En savoir +

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

2013-GdT ITER - D. Doyen

 Séance du 11 avril 2013

 

David Doyen, Paris Est

 

Titre :

Méthode particulaire préservant l’asymptotique près de la
quasi-neutralité pour les équations de Vlasov-Maxwell.

 

Résumé :

Les méthodes explicites classiques pour la résolution des
équations de Vlasov-Maxwell sont soumises à des conditions de stabilité
impliquant la longueur de Debye et la période plasma. Pour des problèmes
proches de la quasi-neutralité, leur coût devient donc prohibitif.
Nous proposons ici une méthode particulaire préservant l’asymptotique près
de la quasi-neutralité pour les équations de Vlasov-Maxwell.

(i) Pour une
longueur de Debye et une période plasma fixées, elle est consistante avec
le modèle de plasma standard quand les paramètres de discrétisation
tendent vers zéro. (ii) Elle est stable indépendamment de la longueur de
Debye et de la période plasma.
(iii) Pour des paramètres de discrétisation
fixés, elle est consistante avec le modèle quasi-neutre quand la longueur
de Debye et la période plasma tendent vers zéro.