Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Partenariats

CNRS

UPMC

UdP
Print this page |
5 postes ATER en mathématiques à Sorbonne Université
date limite le 5 avril à 16h
Détails ici

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

GdT GPGPU G. Barat

 

10h : G. Barat (GAPS) Présentation des solutions CAPS.

Par le biais de directives (comme OpenMP), HMPP va être capable de
générer un code source CUDA et/ou OpenCL depuis un code C ou Fortran. Ce
mode de programmation haut niveau permet de porter une application vers
le GPU plus facilement, plus rapidement et de manière pérenne. Il
autorise ainsi une méthodologie de portage incrémentale permettant de
conserver la maîtrise des coûts vis-à-vis de la performance attendue.