Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |
Stages (3eme / seconde)
Stages de découverte (classe de 3eme, 2nde) Voir https://www.math.univ-paris-diderot.fr/diffusion/index
5 postes ATER en mathématiques à Sorbonne Université
date limite le 5 avril à 16h
Détails ici

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

Guy David

Lundi 18 Mars 2019

Guy David (Université Paris-Sud)

Une variante du problème de frontière libre d’Alt, Caffarelli, et Friedman, avec plusieurs phases.

Résumé :
A cause d’un problème de localisation de fonctions propres, nous avons (avec Marcel Filoche, David Jerison, et Svitlana Mayboroda)
été amenés à étudier une variante de la fonctionnelle d’Alt, Caffarelli, et Friedman, où l’on cherche dans le domaine considéré des parties disjointes
$V_j$ et des fonctions $u_j$ nulles hors de $V_j$ et avec une dérivée dans $L^2$, et l’on minimise une fonctionnelle dont la partie principale est
$\sum_j \int_V_j q_j^2 + |\nabla u_j|^2$. On parlera de la régularité des solutions, et de la frontière libre (les bords des $V_j$). Donc la différence
principale avec le problème standard est qu’on autorise plus de deux domaines $V_j$, même si localement on finit par prouver qu’il n’y a pas de réelle
interface entre trois domaines. Des résultats du même type ont été obtenus (indépendamment et à la même époque) par Dorin Bucur et Bozhidar Velichkov.