Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |
5 postes ATER en mathématiques à Sorbonne Université
date limite le 5 avril à 16h
Détails ici

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

Charles Dapogny

Lundi 22 janvier 2018

Charles Dapogny (LJK Grenoble)

Optimisation de structures et contraintes de porte-à-faux liées aux processus de fabrication additive.

Résumé
On introduit dans cette présentation une nouvelle fonction de contrainte, utilisée dans des problèmes d’optimisation de formes afin de garantir leur constructibilité par les technologies de fabrication additive. L’enjeu principal est d’éviter l’apparition de régions en porte-à-faux, c’est-à-dire de grandes régions presque horizontales, reposant sur du vide, sans support de la part de la structure inférieure. La fonction de contrainte dont il est question s’appuie sur un modèle simplifié du processus de construction : elle met en jeu un continuum de formes intermédiaires, correspondant aux étapes du processus de construction où la forme finale a été assemblée jusqu’à un certain niveau seulement. Après une analyse des propriétés mathématiques de cette fonctionnelle, et notamment sa dérivée de forme, plusieurs exemples concrets d’applications sont présentés. Il s’agit d’un travail en collaboration avec Grégoire Allaire, Rafael Estevez, Alexis Faure et Georgios Michailidis.