Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Partenariats

CNRS

UPMC

UdP
Print this page |
5 postes ATER en mathématiques à Sorbonne Université
date limite le 5 avril à 16h
Détails ici

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

GdT Thésards : C. Prange

 

Hétérogénéités, homogénéisation et couches limites

 

Cet exposé est consacré à l’étude d’équations aux dérivées partielles (linéaires et elliptiques) intégrant des oscillations (périodiques) à l’échelle microscopique. Celles-ci peuvent être dues à des hétérogénéités dans les propriétés du milieu (matériaux composites) ou dans le bord (rugosités). L’enjeu mathématique, toujours actuel, est de comprendre l’influence de ces échelles, de taille caractéristique epsilon, sur le comportement asymptotique des solutions lorsque epsilon tend vers 0. Nous montrerons que, d’une part, ces oscillations peuvent être homogénéisées, et que, d’autre part, elles sont la cause de phénomènes de concentration près du bord, les couches limites.