Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Postes Enseignants-Chercheurs :

Cliquer sur : Operation POSTES sur le site de la SMAINouvelle fenêtre

Cliquer sur : GALAXIENouvelle fenêtre

 

Cliquer sur : les postes ouverts au Laboratoire Jacques-Louis Lions en 2017

 

» En savoir +

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

GTMN - S. Del Pino 16:30

 Adaptation de maillage pour la dynamique des gaz en coordonnées semi-Lagrangiennes :

La formulation des équations d’Euler en coordonnées semi-Lagrangiennes est un outil puissant pour l’approximation de fluides multiconstituants. D’une part, les discontinuités de contact sont préservées exactement, ce qui évite de traiter le mélange et d’autre part, les méthodes numériques sont généralement moins dissipatives qu’en formulation eulerienne. Néanmoins, cette formulation n’est pas adaptée en présence de vortex ou de cisaillement. Le remède classique consiste à utiliser une formulation ALE. Nous présentons une autre approche possible basée sur un remaillage local et une projection conservative. Nous explicitons au passage les détails de mise en oeuvre en parallèle et nous illustrons le fonctionnement de l’approche sur quelques tests.