Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Postes Enseignants-Chercheurs :

Cliquer sur : Operation POSTES sur le site de la SMAINouvelle fenêtre

Cliquer sur : GALAXIENouvelle fenêtre

 

Cliquer sur : les postes ouverts au Laboratoire Jacques-Louis Lions en 2017

 

» En savoir +

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

GTMN - F. Dubois 16:30

Une introduction aux schémas de Boltzmann sur réseaux :

Le
schéma de Boltzmann sur réseau est issu d’une part des modèles
classiques de la cinétiques des gaz (équation de Boltzmann) et d’autre
part des approches informatiques pour les systèmes dynamiques discrets
(automates cellulaires). Il a émergé dans les laboratoires de physique
au cours des années 1980. Sa mise en oeuvre est a priori très
élémentaire grâce à l’emploi d’un schéma explicite en temps sur une
grille cartésienne. Mais toute une série de paramètres doivent être
réglés avec soin afin de garantir le succès d’une simulation numérique.
Ainsi, les schémas de Boltzmann sur réseau peuvent aujourd’hui simuler
toutes sortes d’équations aux dérivées partielles classiques de la
physique mathématique : advection-diffusion, acoustique, mécanique des
fluides, etc... Nous donnerons une approche récente où l’emploi du
calcul formel permet un début d’analyse mathématique et s’avère un moyen
très utile pour améliorer les performances de l’approche numérique.