Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Postes Enseignants-Chercheurs :

Cliquer sur : Operation POSTES sur le site de la SMAINouvelle fenêtre

Cliquer sur : GALAXIENouvelle fenêtre

 

Cliquer sur : les postes ouverts au Laboratoire Jacques-Louis Lions en 2017

 

 » En savoir +

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

Séminaires de l’année 2012-2013

  • Lundi 15 octobre 2012
    A. K. Nandakumaran (Indian Institute of Science, Bangalore, Inde)
    Homogenization of Optimal Optimal Control Problems
  • Lundi 22 octobre 2012
    D. Manceau (Université du Havre)
    Asymptotiques petit volume et tenseur de polarisation de gouttelettes en suspension avec tension de surface
  • Lundi 5 novembre 2012
    S. Armstrong (Université Paris-Dauphine)
    Recent results in stochastic homogenization
  • Lundi 12 novembre 2012
    P. Cazeaux (Université Pierre et Marie Curie)
    Quelques modèles homogénéisés pour la modélisation du comportement mécanique du parenchyme pulmonaire
  • Lundi 19 novembre 2012
    F. Legoll (Laboratoire Navier, ENPC)
    Quelques résultats de convergence en homogénéisation aléatoire
  • Lundi 26 novembre 2012
    G. A. Chechekin (Moscow State University)
    Thick multilevel junctions with concentrated masses
  • Lundi 3 décembre 2012
    N. Ansini (Université de Rome La Sapienza)
    Gamma-convergence and H-convergence of linear elliptic operators
  • Lundi 10 décembre 2012
    Harsha Hutridurga (Ecole Polytechnique)
    Une variante de convergence à deux échelles et son application sur l’absorption dans les milieux poreux
  • Lundi 14 janvier 2013
    Leonid Pankratov (Academy of Sciencies of Ukraine et Université Paris 6)
    L’homogénéisation de l’écoulement diphasique compressible non miscible en milieu poreux
  • Lundi 28 janvier 2013
    Marcus Waurik (TU Dreseden)
    Operator theoretic aspects in homogenization of evolutionary equations
  • Lundi 4 février 2013
    Grigory Panasenko (Université de Saint Etienne)
    Un problème d’interaction fluide-paroi mince élastique : développement asymptotique de la solution
  • Lundi 18 février 2013
    Olivier Guibé (Université de Rouen)
    Homogénéisation d’un problème elliptique du second ordre avec une donnée L log L dans un domaine à frontière oscillante
  • Lundi 25 février 2013
    Antoine Lemenant (Université Paris-Diderot)
    Approximation de quelques problèmes de minimisation par des fonctionnelles plus régulières
  • Lundi 11 mars 2013
    Eduard Rohan (University of West Bohemia, Pilsen)
    Homogenization of acoustic waves in double-porous medium
  • Lundi 18 mars 2013
    Xavier Claeys (Université Pierre et Marie Curie)
    Radiation condition and instability phenomenon at a corner interface between a dielectric and a metamaterial
  • Lundi 25 mars 2013
    Jean-François Babadjian (Université Pierre et Marie Curie)
    Méthodes variationnelles pour l’étude de milieux dissipatifs. Applications en rupture, endommagement et plasticité (soutenance d’HDR)
  • Lundi 8 avril 2013
    Benoît Merlet (CMAP, Ecole Polytechnique)
    Un modèle mécanique pour les membranes biologiques convergeant vers l’énergie de Willmore
  • Lundi 15 avril 2013
    Mickaël Dos Santos (Université Paris-Est Créteil)
    Homogénéisation d’un modèle de type Ginzburg-Landau
  • Lundi 15 avril 2013
    H. T. Banks (North Carolina State University)
    Mathematical and Statistical Modeling of Human Lymphocyte Proliferation Using CFSE Data
  • Lundi 3 juin 2013
    G. Griso (Université Pierre et Marie Curie)
    Homogénéisation périodique et conditions aux limites fortement oscillantes
  • Lundi 10 juin 2013
    Thibaut Deheuvels (ENS de Cachan-Bretagne)
    Un théorème de prolongement pour une classe de domaines à frontière fractale auto-similaire