Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |
1) LPPR/retraites : Le Laboratoire Jacques Louis Lions soutient la motion du CoNRS (https://www.cnrs.fr/comitenational/struc_coord/cpcn/motions/200117_Motion_LPPR_vf.pdf) (suite...)

Plusieurs postes ouverts au recrutement au Laboratoire Jacques-Louis Lions

Attention postes au fil de l’eau Date limite de candidature : jeudi 5 mars 2020 à 16h

Lien vers les postes

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

Séminaire du LJLL - 20 11 2020 14h00 : J.-M. Morel

Jean-Michel Morel (Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay, Cachan)
Recherches sur la synthèse de formes et d’images abstraites
Exceptionnellement cet exposé n’aura pas lieu en mode « hybride » mais seulement par retransmission à distance en mode « pur Zoom ».
Résumé
On part de l’hypothèse, assez généralement admise par les théoriciens et praticiens des arts graphiques et numériques, que les formes ont une structure, que les images sont construites à partir de formes par des lois de composition, et que lesdites structures et lois de composition ne requièrent pas la « figuration » ou l’imitation.
La question se pose alors de savoir comment créer automatiquement des formes, textures et images, « abstraites » au sens où elles ne relèvent pas de l’imitation de formes déjà vues. Cette question est centrale dans les arts décoratifs ou dans l’art abstrait, et n’est donc pas nouvelle. Dans cet exposé je discuterai des principes de synthèse numérique « automatique » de formes et d’images, et de comment de tels principes peuvent être finalement implémentés