Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |
Stages (3eme / seconde)
Stages de découverte (classe de 3eme, 2nde) Voir https://www.math.univ-paris-diderot.fr/diffusion/index

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

Séminaire du LJLL - 18 10 2019 14h00 : P. Goatin

Paola Goatin (Inria Sophia Antipolis)
Modèles macroscopiques non locaux pour le trafic routier
Résumé
Les systèmes de lois de conservation non locales sont utilisés pour modéliser de nombreux phénomènes physiques. Ainsi des termes intégraux en espace apparaissent, par exemple, dans des modèles d’écoulements granulaires, de sédimentation, de chaînes d’approvisionnement, et dans des applications biologiques telles que la dynamique des populations structurées.
En particulier, des équations avec flux non local ont été récemment introduites dans la modélisation des flux de trafic pour prendre en compte la réaction des conducteurs ou des piétons à la densité d’agents voisins. Alors que les piétons sont susceptibles de réagir à la présence de personnes tout autour d’eux, les conducteurs adaptent principalement leur vitesse au trafic en aval, en accordant une importance majeure aux véhicules les plus proches. Je présenterai les avancées récentes dans ce domaine, incluant des modèles multi-populations et le traitement des jonctions dans un réseau routier.