Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Postes Enseignants-Chercheurs :

Cliquer sur : Operation POSTES sur le site de la SMAINouvelle fenêtre

Cliquer sur : GALAXIENouvelle fenêtre

 

Cliquer sur : les postes ouverts au Laboratoire Jacques-Louis Lions en 2017

 

 » En savoir +

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

Séminaire du LJLL - 13 10 2017 14h00 : A. Zilio

Alessandro Zilio (Université Paris Diderot Paris 7)
Modèles prédateurs-proie avec compétition : l’émergence des meutes et de la territorialité
Résumé
On présentera une série de travaux en collaboration avec Henri Berestycki sur des systèmes de prédateurs qui interagissent entre eux et avec une seule proie. Ce système est lié au célèbre modèle de dynamique des populations de Lotka et Volterra, ainsi qu’au modèle de Gross et Pitaevskii proposé pour l’étude des condensats de Bose-Einstein et à des modèles de réactions chimiques distribuées en espace. On analysera le cas de prédateurs qui, comme les loups, peuvent se partager en meutes hostiles. Les questions que l’on se posera seront de comprendre sous quelles conditions les prédateurs se partagent en meutes, s’il y a un avantage à avoir des meutes hostiles, et finalement de comparer les différentes configurations qui émergent dans ce contexte. Plus précisément, on se concentra sur l’analyse des solutions stationnaires, et notamment sur leur stabilité et sur l’asymptotique du système quand le paramètre de compétition diverge.