Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |
1) LPPR/retraites : Le Laboratoire Jacques Louis Lions soutient la motion du CoNRS (https://www.cnrs.fr/comitenational/struc_coord/cpcn/motions/200117_Motion_LPPR_vf.pdf) (suite...)

Plusieurs postes ouverts au recrutement au Laboratoire Jacques-Louis Lions

Attention postes au fil de l’eau Date limite de candidature : jeudi 5 mars 2020 à 16h

Lien vers les postes

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

Séminaire du LJLL - 06 11 2020 14h00 : M. Laborde

Maxime Laborde (Université de Paris)
Systèmes d’équations d’évolution couplées par des problèmes de transport optimal et application aux dynamiques urbaines
Résumé
Depuis les travaux fondateurs de Jordan, Kinderlehrer et Otto, les flots de gradient dans l’espace de Wasserstein ont été très étudiés et sont devenus un outil précieux pour analyser une grande variété d’équations d’évolution. Dans cet exposé on montrera que cette méthode fournit un bon cadre pour étudier des systèmes d’équations paraboliques couplées par des problèmes de transport optimal. Un exemple simple consiste à résoudre deux équations couplées par l’équation de Monge-Ampère, un cas qui apparaît dans des modèles dynamiques d’aménagement urbain. On étudiera ensuite le cas où du bruit est ajouté dans le transport entre les populations, ce qui amène à résoudre des équations aux dérivées partielles couplées par un système de Schrödinger.