Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Partenariats

CNRS

UPMC

UdP
Print this page |
Internships (10th and 11th grades high school students)
Job shadowing (Year 10, Year 11 students) See https://www.math.univ-paris-diderot.fr/diffusion/index

Key figures

Key figures

189 people work at LJLL

90 permanent staff

82 researchers and permanent lecturers

8 engineers, technicians and administrative staff

99 non-permanent staff

73 Phd students

14 Post-doc and ATER

12 emeritus scholars and external collaborators

 

Figures : March 2019

 

GdT CalVa A. Raoult

Lundi 14 septembre 2015

 

Annie Raoult (Université Paris-Descartes)

Modèles variationnels de structures minces à métrique imposée.

Résumé : Des modèles de croissance proposés par des physiciens reposent sur l’idée qu’un corps cherche à revenir élastiquement à l’équilibre après qu’une métrique lui a été imposée. Les structures minces (feuilles, gels sous forme de disques) sont les exemples favoris.
Ceci conduit à considérer une énergie interne tridimensionnelle s’annulant non pas en les rotations, comme il est usuel, mais en des déformations réalisant, ou souhaitant réaiser, une métrique imposée. On peut alors chercher à identifier les différents modèles limites possibles lorsque l’épaisseur tend vers 0, en particulier en fonction des propriétés de la métrique.
Le travail présenté est issu d’une collaboration avec Marta Lewicka lors de son séjour au MAP5, Université Paris Descartes, en 2015. Il est dans l’esprit de travaux d’obtention de modèles limites dus à Simo, Le Dret, Raoult, Pantz, Friesecke, James, Muller, parmi d’autres, pour le cas de la métrique euclidienne et à Lewicka, Pakzad, Mahadevan pour une métrique riemanienne.

Mise à jour effectuée par
C.David - 26/10/17