Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Postes Enseignants-Chercheurs :

Cliquer sur : Operation POSTES sur le site de la SMAINouvelle fenêtre

Cliquer sur : GALAXIENouvelle fenêtre

 

Cliquer sur : les postes ouverts au Laboratoire Jacques-Louis Lions en 2017

 

» En savoir +

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

Financements des partenariats

Les possibilités de financements des partenariats

A - Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE)
Les CIFRE associent trois partenaires :
  • une entreprise, qui confie à un doctorant un travail de recherche objet de sa thèse ;
  • un laboratoire universitaire, qui assure l’encadrement scientifique du doctorant ;
  • un doctorant, titulaire d’un diplôme conférant le grade de master.

L’entreprise recrute le doctorant en CDI ou CDD de 3 ans. Elle signe avec le laboratoire un contrat de collaboration spécifiant les conditions de
déroulement des recherches et les clauses de propriété des résultats obtenus par le doctorant.

Une subvention est versée à l’entreprise par l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT) qui gère les CIFRE pour le compte du ministère chargéde la recherche. Par exemple pour un salaire brut annuel de 23 484 €,
en 2009, la subvention annuelle était de 14 000 €. (Pour plus d'information, télécharger la plaquette)

B - Les Crédits d’Impôt Recherche (CIR)
1°) Intérêt de confier une partie de sa R&D au laboratoire Jacques-Louis Lions

Dans
le cas où une partie de la R&D est confiée à un organisme de recherche public ou un établissement d’enseignement supérieur, les dépenses afférentes sont éligibles au CIR. De plus, le montant pris en compte dans l’assiette est le double du montant facturé (dans la limite globale de 12M€).

2°) Taux à appliquer

Le CIR est assis sur le volume annuel de R&D déclaré par les entreprises. Le taux du crédit d'impôt accordé aux entreprises est de :30% des dépenses de R&D pour une première tranche jusqu’à 100 M € ;

  • 5% des dépenses de R&D au-delà de ce seuil de 100 M €.
  • Cas particulier pour les entreprises qui demandent à bénéficier du CIR pour la première fois (ou à l’expiration d’une période de cinq années consécutives sans avoir bénéficié du CIR) : le taux de cette première tranche est porté à 50% l’année d’entrée dans le dispositif et à 40% la deuxième année.

    3°) Crédit d’impôt recherche et jeunes docteurs

    Lorsque
    les dépenses de personnel se rapportent à des titulaires d'un doctorat ou d'un diplôme équivalent, les avantages pendant les 24 premiers mois sont les suivants :

    • prises en compte des dépenses de personnel : double de leur montant
    • frais de fonctionnement : le taux forfaitaire est porté à 200% des dépenses de personnel (salaire non doublé) au lieu de 75%.

    Les conditions étant que le contrat de travail est à durée indéterminée et que l'effectif salarié de l'entreprise n’est pas inférieur à celui de
    l'année précédente.

    Exemple :

    Avantages du CIR

    Exemple
    2 : pour les entreprises primo-déclarantes le taux est de 50% de
    l'assiette la première année, 40% la deuxième et à nouveau 30% la
    troisième

    Entreprises primo-déclarantes

    Conclusions

    Les
    partenariats de recherche avec les laboratoire universitaires sont très
    largement aidés par les pouvoirs publics, tant sous la forme de CIFRE
    que sous la forme de "crédits d'impôt recherche" majorés pour les
    collaborations ou la sous-traitance.

    (Pour plus d'information télécharger la plaquette)