Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Stages (3eme / seconde)
Stages de découverte (classe de 3eme, 2nde) Voir https://www.math.univ-paris-diderot.fr/diffusion/index
Stages (3eme / seconde)
Stages de découverte (classe de 3eme, 2nde) Voir https://www.math.univ-paris-diderot.fr/diffusion/index

Chiffres-clé

Chiffres clefs

217 personnes travaillent au LJLL

83 personnels permanents

47 enseignants chercheurs

13 chercheurs CNRS

9 chercheurs INRIA

2 chercheurs CEREMA

12 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

134 personnels non permanents

85 doctorants

16 post-doc et ATER

5 chaires et délégations

12 émérites et collaborateurs bénévoles

16 visiteurs

 

Chiffres janvier 2014

 

Bienvenue au Laboratoire Jacques-Louis Lions (UMR 7598)

Nouvelle fenêtre

Le laboratoire, créé en 1969, porte le nom de son fondateur Jacques-Louis Lions. il s’agit maintenant d’une unité de recherche conjointe à l’Université Pierre et Marie Curie, à l’université Paris Diderot et au Centre National de la Recherche Scientifique.

 

Le Laboratoire Jacques-Louis Lions constitue le plus grand laboratoire de France et l’un des principaux au monde pour la formation et la recherche en mathématiques appliquées. Il accueille l’activité de deux masters deuxième année ce qui représente une centaine d’étudiants. Ses axes de recherche recouvrent l’analyse, la modélisation et le calcul scientifique haute performance de phénomènes représentés par des équations aux dérivées partielles. Fort d’environ 100 enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs, personnels administratifs permanents ou émérites, et d’autant de doctorants ou post-doctorants, le LJLL collabore avec le monde économique et avec d’autres domaines scientifiques à travers un large spectre d’applications : dynamique des fluides ; physique, mécanique et chimie théoriques ; contrôle, optimisation et finance ; médecine et biologie ; traitement du signal et des données.

 

 

Le directeur du laboratoire est actuellement Benoît Perthame

Le 8 juin à 09h19

décès de Cécile Dobrzynski

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de notre jeune collègue Cécile Dobrzynski, enseignante-chercheure à Bordeaux, et nous nous associons à la douleur de ses proches. Cécile avait suivi le DESS de mathématiques appliquées à l’Université Pierre et Marie Curie (promotion 2002), et ensuite fait sa thèse au LJLL sous la direction de Pascal Frey et d’Olivier Pironneau. Vous trouverez ci-dessous un petit texte de ses collègues de Bordeaux, texte qui a déjà été diffusé par la SMAI.

Nous garderons nous aussi un souvenir intact de Cécile, de sa vivacité, de son dynamisme, de son implication.

------
"Tous ses collègues souhaiteraient tous parler sans fin de la personne formidable qu’était Cécile, résumer une vie en 5 lignes est juste impossible. Cécile était depuis 2006 Maître de Conférences au département MATMECA de l’école ENSEIRB-MATMECA à Bordeaux et membre des équipes Inria Scalapplix, puis Bacchus et puis Cardamom. Ses recherches portaient sur l’adaptation dynamique de maillages avec application à la mécanique des fluides. Cécile, c’était la joie de vivre personnifiée, une force de la nature avec une énergie et un enthousiasme qui lui ont permis, malgré une maladie combattue pendant 15 ans, de pousser à fond son travail jusqu’au dernier moment. Son apport à la vie de l’ENSEIRB-MATMECA était considérable : elle a immédiatement pris plusieurs responsabilités et bien évidemment elle a initié un cours de maillages. Sa pédagogie passait par la mise en pratique pour une meilleure transmission aux élèves, qui ont pu écrire un mailleur 2D sous sa bienveillante direction. Appréciée et respectée des étudiants pour ses compétences et ses qualités humaines, Elle faisait partie des profs qu’ils espèraient avoir.

Son activité scientifique a contribué a convaincre que l’art du beau maillage est une science, une science qui mérite les meilleurs journaux. Ce travail remarquable, passé aussi par l’encadrement de 5 thèses, 3 post-docs et plusieurs ingénieurs, a mené a un aboutissement marquant : le logiciel MMG. Ce logiciel est aujourd’hui l’un des produit phare de la fondation Inria Soft, soutenu et largement utilisé chez de grands partenaires industriels.

En plus de ses qualités professionnelles, dans la memoire de ses collaborateurs resteront pour toujours ses sourires, ses couleurs, son “HELLO !!!!!” si caractéristique."

Le 1er juin à 12h52

Thèse C. Taing le 01/06/18

La soutenance de thèse de Cécile Taing, intutilée “Dynamique de concentration dans des équations aux dérivées partielles non locales issues de la biologie”, aura lieu à 15h30 le vendredi 1 juin en 15-25-104.

Le 18 mai à 14h59

Thèse C. Pouchol le 29/06/18

La soutenance de thèse de Camille Pouchol, intutilée “Analyse, contrôle et optimisation d’EDP, application à la biologie et la thérapie du cancer”, aura lieu à 15h30 le vendredi 29 juin en 15-16-309.

Le 18 mai à 14h58

HDR G. Nadin le 28/06/18

La soutenance d’HDR de Grégoire Nadin, intutilée “Phénomènes de propagation pour différents modèles de réaction-diffusion”, aura lieu à 14h le jeudi 28 juin en 15-16-309.

Le 16 mai à 13h11

Thèse L. Girardin le 03/07/18

La soutenance de thèse de Léo Griradin, intutilée “Phénomènes de propagation et systèmes de réaction -diffusion pour la dynamique des populations en milieu homogène ou périodique ”, aura lieu le mardi 3 juillet à 14h en salle 15-16-309.

Le 16 mai à 10h17

Asymptotic approach to spacial and dynamical system

Un colloque sur le sujet aura lieu sur le campus de Jussieu, en salle 15-26-309, du 2 au 4 juillet. Inscriptions gratuites et obligatoires sur le site.

Le 16 mai à 10h16

Workshop parallélisation en temps

Le 7ème colloque sur les méthodes parallèles en temps aura lieu à la station marine de Roscoff, du 2 au 5 mai.

Le 20 mars à 10h52

Décès de Christine Bernardi

Notre collègue Christine Bernardi est décédée subitement dans la nuit du 10 mars 2018. Directrice de recherches CNRS au Laboratoire Jacques-Louis Lions où elle avait effectué toute sa carrière, depuis sa thèse avec Pierre-Arnaud Raviart, elle avait pris sa retraite pour raison de santé il y a un an.

Elle a collaboré avec un nombre incroyable de gens ; elle était reconnue et appréciée dans le monde entier pour ses travaux de recherche sur l’analyse numérique des équations aux dérivées partielles.

Nous garderons le souvenir d’une collègue toujours disponible et très impliquée dans la vie du Laboratoire. Elle avait par exemple mis en place les Journées internes du LJLL et porté de nombreuses initiatives internationales, notamment avec l’Italie et avec le Maghreb (voir le site de Christine). Son implication quotidienne, ses initiatives scientifiques et sa bonne humeur constante ont rythmé notre quotidien pendant plus de 35 ans.

Sa famille a créé une page web avec les détails des obsèques, où vous pouvez laisser un message de souvenir http://www.inmemori.com/cbernardi.

Le 16 mars à 11h02

Anne-Laure Dalibard médaille de bronze du CNRS

Anne-Laure Dalibard a reçu la médaille de bronze du cnrs : http://www.cnrs.fr/fr/recherche/prix/medaillesbronze.htm.